wicked lands

these violent delights have violent ends

Everything that lives is designed to end // Madame




designed to end //« You can't undo what you've already done, but you can face up to it. » — Silent Hill; Les années passent & elles marquent le corps d’Ézechiel tout comme son visage. D’enfant, il est passé à adolescent, puis à adulte. Maintenant, c’est la vieillesse qui commence à doucement s’installer dans premiers les plis de son faciès. On pouvait le dire, le temps s’était écoulé et si son corps en était marqué ; ce n’était pas le cas de toutes les identités. Ces carcasses de pierre échappaient à la misère première. Un cadeau de dieu ? Certainement pas. C’était-là, aux dires de l’homme pieu, une création du diable.

Le sablier s’inverse et Ézechiel remonte peu à peu l’écoulement des évènements qui l’ont conduit à son avènement. Parmi les souvenirs, se dresse une personne, une femme. Non. Une pierre des plus fières. Il était jeune et elle avait une apparence vieillissante, mais pourtant son âge était bien au-delà des présages. Si les hommes sont des oiseaux de passages, ils sont à l’image d’une montagne que rien ne déplace et efface.
Immuable, intemporel.

C’est pas à pas qu’il approche de celle qui redoute certainement le minerait qu’elle avait apporté à l’édifice. L’ombre était alors déjà présente, cependant elle n’en fût pas moins d’autant plus grandissante. Son esprit était déjà taillé, les jours n’ont fait que le façonner ; tout comme elle. L’homme ne regrettant rien ((ni ses pensées, ni ses actions forgées dans la conviction)) s’est disposé à se laisser bercer par un brin nostalgique.

Maison vieillissante à l’image de tout ce qui vit un jour, flétri pour toujours. En trente ans, les paysages changent, mais pas cet endroit ni celle qui l’habite. Madame, une stature doté d’une foi inébranlable envers son identité. Parmi les gemmes, c’était celle qu’on pouvait saluer pour sa grandeur et sa douceur. Hibiscus dressées en main, il se fait à l’image d’un invité en toute commodité ((le bienvenu cependant n’est pas attendu)).

La cloche raisonne après bien des décennies.

Bonsoir, Madame. Voix douce et grave à la fois, ne portant aucun ressentiment, ni aucune affection. Une salutation de forme, aussi polie qu’effroyable. J’espère que vous n’êtes pas contre la visite d’une veille connaissance.
hrp : Passe de bonne vacances bbchat
Mer 22 Aoû - 15:40
avatar
habitation :
Partout & nul part
avatar :
Chrollo Lucilfer / HxH / crédit Dante
Messages :
46
Date d'inscription :
01/08/2018
hinos
Everything that lives is designed to end // Madame
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remettre en question le leadership de Madame Maryse Narcisse !
» Madame Duvivier a-t-elle un programme de gouvernement ?
» Mirlande Manigat prend position pour Madame Michelle Duvivier Pierre-Louis
» Henriette d'Angleterre, dit Madame ... [terminé]
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
réponse rapide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum