wicked lands

these violent delights have violent ends

romero, ô romero! renie ton cœur et abdique ton nom

Aller à la page : 1, 2  Suivant



ô romero





l’œil de l’est s'appelle dante.
suki romero, de son vrai nom, possède un petit bistrot au détour d’une ruelle de caetus. originaire de l’est, née femme, il paraît qu'elle serait perdue dans sa vingtaine.

bénie par zeus, il lui offrit la métamorphose (μεταμόρφωσις). ô dante—elle-même serait parfois incapable de reconnaître son visage parmi les milles qui lui siéent. et dante usurpe. et dante crée. qu'importe les âges et les sexes, toute apparence est sienne.

l’est et dante sont intimes ; peu connaissent les recoins du pôle aussi bien que son œil. en soit, l’ordre n’aurait pu trouver meilleur candidat que la femme et ses huit années de bons et loyaux services.


●  ●  ●


votre avis sur l'ordre : la gouvernance actuelle des terres vous convient ?
ses sentiments sont complexes à l’égard de l’ordre—à cause de son étroite relation avec eskeia—mais celui-ci lui aspire une once de confiance. leur méthodologie n’a rien d’idyllique ou de parfait, un million de défauts peuvent être retenus à son encontre, pourtant seul l’ordre jamais ne blessa dante.

avez vous connaissance des autres affiliations ? que pensez vous de celles-ci ?
les autres affiliations sont de vieilles relations empoisonnées ; l’hybride leur voue tous une haine abyssale et chérit le songe de les voir tous annihilés—surtout anké.

que pensez vous des différentes races présentes sur les Terres ? vos relations sont-elles bonnes ?
romero se fiche des différentes races. l'important, c'est le camp choisit.

que pensez vous des dieux ?
les dieux font bon comme ils leur semblent tandis que ceux sur terre sont voués à souffrir. suki ne les comprend pas—ni ne cherche à le faire—elle les craint tout simplement.


●  ●  ●


femme de caractère + aime l’est plus que tout au monde + tranchante + désillusionnée + manipulatrice + aime son café comme ses amours : corsé + dure à cuire + faussement empathique + doit faire semblant d’être gentille et ça lui donne la gerbe + c’est la société qui l’a définitivement abimée


●  ●  ●




fille de fermiers, ces gambettes d’enfant inépuisées battent les champs récoltés. à peine les tiges coupées effleurent la plante de mes pieds qu’ils bondissent comme des ressorts pour suivre la cadence du canidé. son corps finit par être emprisonné par mes petits bras, il tape avec joie la terre de sa plume. blottie contre son pelage, mon bon chien me protège.

jusqu'à ce que la voix de mon père perce et qu’il relève ses oreilles avant de s’élancer en sa direction. mon corps fait de même avant de se tétaniser net à la lisière du chemin, au beau milieu de maïs. ils sont encore là, servis de ce qui ne leur appartient pas. ils viennent de jour tout comme de nuit, se plaisant à faire de cette ferme la cible de leur méchanceté. cette action est pour le bien d’anké, pour que nous puissions être sauvés des chaînes l’ordre, disent-ils. mais ils pillent sans donner en retour, sans se soucier que ces denrées sont l’unique ticket de notre survie.

ils repartent et mon père s’écroule sur les escaliers du portique.


un


il est impossible de mater l’est—l’est appartient à l’est. loin des servitudes, ses habitants n’iront prier les dieux que pour des récoltes et des pèches fructueuses. les étincelles de caetus sont oxygène—d’où la personnalité explosive des natifs—et bagarres sont des duels d’honneur, délits reflètent l’état d’urgence qui sévit. au pôle laissé à lui-même, sa progéniture l’empêche de décrépir à contrario d’enfants d’autres cardinaux venus par attirance des gains illégaux.

anké en fit partie.
anké vint empoisonné l’est en s’appropriant un territoire ne leur appartenant pas, en privant les démunis de leurs maigres biens, en tentant d’instaurer leur légitimité par la terreur.
mais l’est appartient à l’est et quiconque le lésant s’attire sa fureur. et ses fils exploitant sa terre se révoltèrent. mais que d’impuissants hinos—dont les enfants bénis furent donné au nord dans l’espoir d’une meilleure vie—peuvent protéger face à anké ?

rien, si ce n’est l’indomptable esprit de l’est au prix de leur vie.
le seul héritage que put m’offrir le cadavre de mes parents.


deux


il paraît que le premier saignement d’une enfant en fait une femme—le mien me fît hybride. la silhouette se tordant de douleur, inhumaine en constante mutation, une perte de contrôle totale. et blanc. des perles salées ramenèrent le conscient à la surface. des torrents suivaient le cours des sillons de mon grand-père. les arcades courbées, cette familière expression imprimée sur son visage par la perte de ses enfants. les cajoles rassurantes de ma grand-mère, jurant de ne pas m’envoyer là-bas.

là-bas où siège l’immense tour de la patrie. un pôle qui donna, à une époque, des espoirs à ces pauvres pécheurs de l’est lorsque leur second enfant s’avéra être yvridio. confié au nord par l’assurance que, là-bas, une vie meilleure s’offre. que nenni. jamais l’oncle mirage ne revint d’eskeia. voilà trois décennies qu’une part d’eux se déchire dans cette attente vaine.

et l’art de la déception sera une seconde nature. celle d’une enfant fragile qui, lors de rares sorties, soulevait l’attendrissement dans chaque cœur. dont mon rétablissement à l’équinoxe de sa préadolescence devint bénédiction de l’est et charité de iaso.

et jamais, ô jamais n’ôter le voile devant qui que ce soit.
coût que coût, être hinos.


trois


main tendue vers hélios, l’éclipse formée par ma chair en dévoile ses veines. au rythme des rouleaux marins gentiment oscille la volonté de mes paupières à rester ouvertes, le parfum salé immerge mes sens dans de délicieuses profondeurs tandis que l’astre dépose contre ma chair une soie imperceptible. aux charmes d’un éveil calme, mon enveloppe cède.

un ricochet de syllabes me parvint. par le biais de mon nom, ma grand-mère m’extirpe de cette délicieuse torpeur. pourtant protégée par le flanc de mon canot, loin du bateau de pèche, rien n’échappe aux filets de sa vue.

sur le rebord de la barque, la naissance des paumes massent ma vue déboussolée. quelques instants filent. mes canaux inspirent l’air tout en rejetant ma tête en arrière, d’un coup le dos s’éjecte et la collision avec les eaux superficielles régénère ma lucidité.

mon enclume s’enfonce dans le grand bleu.
mon esprit se libère.
ma mer à mes côtés, j’existe.


quatre


un sillon carmin se forme. il déborde sur la lèvre—mais une phalange vint bloquer ma narine. des mois et des mois que j’ai abandonné ce corps, à quoi bon l’avoir s’il n’y a désormais plus personne pour le reconnaître ? moros et thanatos firent ma famille leurs. et suki, elle aussi, mourra.
suki. suki. suki.
combien je hais suki.
suki pleure.
suki chiale.
suki sanglote.
suki n’est pas forte.
suki saigne de faiblesses.
suki veut pardonner.
suki, je déteste suki.
je ne veux pas être suki.
pas cette suki.
fragile suki, son visage me donne des hauts le cœur.
invisible aux autres—sa gueule pleine d’ecchymoses, tout recoin de chair assaillit de plaies—j’aimerais péter le miroir.
mais le miroir ne fait que renvoyer ce que je suis à l’intérieur.
personne n’aime suki.
personne ne veut de suki.
personne n’a besoin de suki.
même pas moi-même, suki.
le monde existe pour faire souffrir suki.
alors naquit dante.
comme ça, dante existe pour faire souffrir le monde.


cinq1


dans les dédales de caetus, les pas en quête de disperser cette solitude mènent au midnight express. à la fenêtre donnant sur la minuscule cuisine, des familiers en urgence exclament leur commande. surchargé, le petit bar déborde de vie. seuls les indigènes du pôle connaissent son chemin—les autres n’y arrivent que par le hasard des choses.

au midnight express—de temps en temps—les adversaires de l’ordre le côtoient. et, souvent, les pourritures d’anké y lèchent leurs plaies. ils me considèrent comme une bienfaitrice, captive de l’ordre. et tous promettent de me libérer—tandis que moi, dans l’ombre, je les dénonce.
car mon seul bonheur est leur tourment.

je suis l'œil de l'est.
mon vrai nom serait suki romero—mais j'ai oublié qui elle est—fille de fermiers oubliée même par les meurtriers de mes parents. parfois, y a des émotions douces dans mon cœur—mais j'ai oublié comment les ressentir. et ça me donne envie de pleurer—mais même ça, je ne sais plus le faire.


cinq2


tout l’est finit par prétendre avoir rencontré dante.
mais les descriptions de chacun s’opposaient—une décennie transforma dante en mythe de l’est. insaisissable. tempétueux. antihéros. des on-dit chimériques venus de venelles jabotent que l’est s’est personnifié sous dante—et qu’il vient purifier la vermine qui le piétine. d’autres ragotent qu’un groupuscule de natifs revendiquant la justice se forma sous le nom dante. les fillettes secourues de mains perverses. les dépuilles de truands. les harceleurs harcélés. maris violents et mères ingrates punis. gains illégaux volés.
gardien et bourreau.
craint et adulé.
dante.

mais dante, ce n’est que moi.
fille de fermiers meurtrie aux milles visages en quête d’une obsolète vengeance. une revanche pour un salut de l’âme auquel je ne crois plus. un être fait de haine et de tristesse—chérissant l’idée de s’administrer son propre trépas plutôt qu’un adversaire le fasse. dante à qui, même si vous arrachiez les membres. puis le buste. avancerait sa tête décapitée avec son menton. flingue entre les gencives.


omega


tout le monde veut un héros.
dans chacun de vos camps, vous en avez besoin.
pourquoi—parce que vous êtes tous des petites brêles pleurnichardes.
incapables de cogiter seuls.
ou même d’agir par vous-mêmes ; vous préférez vous faire dévorer par vos systèmes.

vous pensez faire bien.
vous pensez faire juste.
ouais, vous dites tous ça—c’est marrant de jouer à la guerre, hein. vos mains ne sont pas sales si vous avez éliminé un ennemi, hein. droguer des gamins c’est pas grave si ça finance vos croisades, hein. la fin justifie les moyens, hein.
je vous hais tellement.
je vous hais tellement.
je vous hais tellement.
je vous hais tellement.
vivement que vous creviez tous.


●  ●  ●


ici fendi avec un décès dc. pro-tip : oubliez pas de mettre de la crème solaire sur vos pieds lorsque vous mettez des sandales.
jonas lindstroem
Mer 15 Aoû - 1:21
Dante
habitation :
caetus
affiliation :
œil de l'est
particularités :
zeus + métamorphose
avatar :
OC + unknown — kate bogucharskaia (irl)
Messages :
30
comptes :
kassosimir
Date d'inscription :
14/08/2018
yvridio
Citation :
pourquoi—parce que vous êtes tous des petites brêles pleurnichardes.
Si tu ne gardes pas ce texte, c'est pas grave mais j'ai explosé de rire en lisant cela. romero, ô romero! renie ton cœur et abdique ton nom 4180067526 En tout cas, le début de ta fiche est vraiment bien, j'aime ta façon d'écrire et l'ambiance qui s'en dégage. Ça promet un beau perso !
Mer 15 Aoû - 9:56
Abraxas
affiliation :
eskeia (phonos)
particularités :
réincarnation d'andromaque

béni d'héra + le don d'abraxas est puissant mais il ne peut s'en servir pour lui-même. il lui confère la capacité de se lier à une personne de son choix et de lui apporter tout soutien dont elle aurait besoin. est-elle blessée ? abraxas est capable de partager la douleur, voire de transférer la blessure sur lui-même. est-elle fatiguée ? il peut lui donner un peu de sa propre énergie. a-t-elle du mal à contrôler son propre don ? il peut l'aider à le faire. abraxas peut en faire beaucoup pour celui ou celle à qui il se liera, mais toujours au détriment de sa propre santé, de sa propre vie.
avatar :
chisaki kai (© meru90) / paradis + dévotion + dante
Messages :
168
Date d'inscription :
25/07/2018
yvridio
J'approuve Abraxas, ce texte est du génie à l'état pur, si tu l'enlèves, il manquera quelque chose au monde.
Rebienvenue, ce personnage s'annonce parfait. ♥️
Mer 15 Aoû - 10:47
sahara
affiliation :
citoyen.
particularités :
gypse lenticulaire (rose des sables).
avatar :
ookurikara (devotion).
Messages :
63
Date d'inscription :
25/07/2018
kosmo
ah mais dante a l'air t e l l e m e n t intéressante jpp
déjà son don est génial okay
puis le détachement qu'on peut lire dans ta fiche ??? j'adore tellement
romero, ô romero! renie ton cœur et abdique ton nom 1421268355 romero, ô romero! renie ton cœur et abdique ton nom 1421268355 romero, ô romero! renie ton cœur et abdique ton nom 1421268355
j'valide mes voisins du dessus là avec le texte et cette remarque jpp
garde le même en intro stp
rebienvenue ici <3
Mer 15 Aoû - 11:51
Xishui Wang
habitation :
nord ((vorei)) — appartement où il passe seulement ses nuits, comme un endroit où dormir sans avoir le nom de maison.
affiliation :
eskeia ((phonos)) — de ceux qui pourraient devenir des victimes - casualities - soldat sachant se battre, pourtant envoyé pour ses dons, médecin avant toute chose ayant vu plus d'horreurs que de merveilles.
particularités :
enfant d'apollon autant béni que maudit, la réincarnation douloureuse de cet être qui aimait tant le soleil ((icarus)) — toucher divin ((guérison)) capacité à soigner les autres en laissant sa peau se marrer de fleurs rougeoyantes, brûlures du soleil comme un rappel cruel à ce qu'il est.
avatar :
hakuryuu ren (kim soonyoung - svt) + strparadise bb ♡
Messages :
76
Date d'inscription :
26/07/2018
yvridio
Citation :
l’hybride leur voue tous une haine abyssale et chérit le songe de les voir tous annihilés—surtout anké.

romero, ô romero! renie ton cœur et abdique ton nom 2850435799 romero, ô romero! renie ton cœur et abdique ton nom 2850435799 romero, ô romero! renie ton cœur et abdique ton nom 2850435799 ah
j'approuve mes vdds stp garde ce texte il est génial jpp
en tout cas rebienvenue, j'avais hâte de voir ce que tu prévoyais et ma foi je suis pas déçue romero, ô romero! renie ton cœur et abdique ton nom 2913092202 quoiqu'un peu inquiète
+ point bonus pour le minimalisme, cette fiche est vrmt super nette c'est archi agréable à lire tout va ensemble idk


Mer 15 Aoû - 11:53
Revolver
habitation :
une villa retapée dans l'est, au milieu de nulle part
affiliation :
anké -- cheffe du secteur d'atropos, la force armée de l'affiliation. elle supervise aussi les voleurs et peut parfois aider à dénicher des logements convenables.
particularités :
bénédiction // morphée -- capacité à s'infiltrer dans les rêves d'autrui et d'y implanter ou retirer une information, une idée.

gemme // saphir padparadscha (9) -- la pierre est imbriquée au creux de sa paume droite.

ce que dit la bouche d'ombre (revolythe) // imo pectore (revodrix) // mélancolie cruelle (revelion) // catharsis (revodèle)
avatar :
zero two- ditf (cara delevingne) + pleocchi
Messages :
226
Date d'inscription :
10/07/2018
kosmo
merci pour vos compliments ♡♡♡ ça fait vibrer mon kokoro que dante vous plaise!!
quant au texte, c'est juste qu'il y en un million et certains sont pas pertinents en terme histoire donc. il faut les trier.

romero, ô romero! renie ton cœur et abdique ton nom 4144388809 romero, ô romero! renie ton cœur et abdique ton nom 4144388809 romero, ô romero! renie ton cœur et abdique ton nom 4144388809

+ rev si tu continues à me donner des points bonus, je vais finir par les compter mdr. (jespère que c'est pour une glace à l'ô)
Mer 15 Aoû - 18:25
Dante
habitation :
caetus
affiliation :
œil de l'est
particularités :
zeus + métamorphose
avatar :
OC + unknown — kate bogucharskaia (irl)
Messages :
30
comptes :
kassosimir
Date d'inscription :
14/08/2018
yvridio
ok alors tout d'abord ce code c'est +++ mon aesthetic, je rejoins grv revo sur le fait que ce soit agréable à lire parce que ça l'est vrmt. romero, ô romero! renie ton cœur et abdique ton nom 1558729461 et aaaaaa dante a l'air tellement intéressante c'est fou ?? jsp j'aime bcp le fait qu'elle haïsse anké (déso) enfin jsp elle renferme beaucoup de haine en elle mais tout est justifié, j'arrive pas à faire mieux que ça comme commentaire ok mais j'aime vraiment beaucoup bjknfdkv - rebienvenue et plein de love sur toi romero, ô romero! renie ton cœur et abdique ton nom 1379882015
Mer 15 Aoû - 19:50
Pimprenelle
habitation :
caravane du cirque
affiliation :
simple exire désormais, ancienne uranie sous nemos
particularités :
œil-de-tigre ; 7/10 ; en bas de la nuque
avatar :
beatrice ; over the garden wall (merci à revo et alba pr les avas du feu ♥♥ + corbeau pour l'œuvre d'une vie) - isolda dychauk ; irl
Messages :
72
Date d'inscription :
26/07/2018
kosmo
IL EN MANQUAIT DES PERSOS COMME ÇA AHLALA
rebienvenue romero, ô romero! renie ton cœur et abdique ton nom 4144388809

je ne peux pas mieux dire que mes voisins, dante est merveilleusement bien écrite, that angst, c'est nécessaire, retire pas ce texte je t'en prie aussi, il amène une autre version, une nuance que j'adore. un tel personnage, dans un contexte comme celui de wl, c'est juste parfait ?? rien que pour ce qu'elle donnera en rp, en lien avec les autres personnages. dsjksdf

bonne continuation pour l'écriture~
<3
Mer 15 Aoû - 22:07
Dandelion
habitation :
quelque part à travers la distance
affiliation :
exire ((exilé))
particularités :
calcédonite + 6.5/10 + tempe gauche
avatar :
sasaki haise ((tokyou ghoul:re)) + lee taemin // ©hortense & d'artagnan ♥
Messages :
92
Date d'inscription :
07/08/2018
kosmo
je. encore merci ??! love sur vous aussi!!
dante est sortie plus tôt que prévu pck j'avais envie de pouvoir rp avec vos belles gemmes et vos rebelles de l'ordre.

romero, ô romero! renie ton cœur et abdique ton nom 4144388809

l'est me faisait de l'œil (mdr.) et thessalonis fait un peu daesh (+histoire ensanglanté de la chrétienté) donc c'est + simple de les haïr, alors qu'anké c'est plutôt… l'extrême gauche? type bande à baader.

bref, des bisous sur vous!
Ven 17 Aoû - 14:58
Dante
habitation :
caetus
affiliation :
œil de l'est
particularités :
zeus + métamorphose
avatar :
OC + unknown — kate bogucharskaia (irl)
Messages :
30
comptes :
kassosimir
Date d'inscription :
14/08/2018
yvridio
"doit faire semblant d’être gentille et ça lui donne la gerbe"
erogjkerdtjgr ily
et tbh ce début d'histoire -c'est quelque chose de très réaliste mais on n'y pense que très peu, aux conséquences pratiques des guerres comme ce qui est illustré là
je vais lire la suite pour sûr, d'autant plus avec ta plume bc elle est toujours sublime
(et tbh je veux qu'elle bitch avec paradis aussi stp dis oui merci)
rebienvenue stay fab ♥
Lun 20 Aoû - 10:35
Paradis
habitation :
nomade
affiliation :
(officiellement) sans affiliation - illusionniste au nomads' land circus

(officieusement) ordre - espion itinérant, rapporteur de ce qu'il se passe aux quatre coins des terres
particularités :
(bénédiction) vision d'éden - fait oublier tout ce qu'il y a autour, concentre votre attention sur des petits détails des choses qui deviennent d'un coup si fascinantes que vous n'avez plus que des étoiles dans les yeux.

(réincarnation) hector - c'est apollon qui l'a fait revenir, comme s'il n'en avait pas eu assez comme s'il voulait en finir : hector, lui, est trop fatigué pour tout fuir. the bravest of the brave retourné sur terre, solitaire qui ne veut plus entendre aucun mystère dans cette existence funéraire, cinéraire.

(rp) miracle, pyres, rain, talks
avatar :
allen walker - dgm (yeoongi & blake² & devotion & pléo ♥♥♥♥) + troye sivan
Messages :
133
comptes :
vérité
Date d'inscription :
25/07/2018
yvridio
romero, ô romero! renie ton cœur et abdique ton nom
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
réponse rapide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum