wicked lands

these violent delights have violent ends

tendre amie — MAZETTE


✕ • • •




Tu te dépêches petite flammèche,
À pas de course tu, te démènes dans la forêt ombragée comme si ta vie en dépendait. Pas besoin de te retourner petite âme détraquée, personne n’est là pour te chasser.
Tu es sur tes terres, étendue maternelle.
Tu te penses au cœur d’une chapelle, protégée, loin du danger. Une sorte de lieu dans lequel rien ne peut arriver.
Alors tu ralentis le pas, prends le temps de regarder les cimes noueuses, les ruisseaux parsemés entre des troncs éclatés.

Tu vois au loin l’architecture dévastée se dessiner entre les ombrages constellés.
Tu y es attiré D’Artagnan, irrémédiablement. Car tu sais que vie entre les carcasses d’un temps passé, tes comparses tant aimé. Qu’ils s’y cachent, s’y protègent.
Tu pénètres alors dans ce sanctuaire, les yeux en l’air. À admirer la hauteur des murs écroulés, à pencher ton cou pour regarder en dessous de piliers tombés.
Qui sait, quelqu’un pourrait s’y cacher. Une jeune gemme par exemple, effrayée par la visite de l’inconnue que tu es.

Il y a de la bonne volonté dans tes traits, de la grâce dans ta manière de te déplacer. Tes mouvements, c’est comme une danse aérienne sur les ruines d’un autre monde. Quelque chose de lent.
À la recherche du temps perdu.
Tu n’entends pas, ne vois pas, ne ressent pas. La présence irritante. Les deux yeux en forme de canons, les sanglots réfrénés digne de Pygmalion.
Parce que c’est ça qui t’as toujours marqué chez elle,
Chez ta tendre némésis.
Derrière ses pupilles dilatées par l’affront que tu lui fais, une âme éplorée. Mais tu ne ressens pas, n’entends pas, ne vois pas. Car tu te penses chez toi.
Alors tu siffles, comme un petit oiseau.
Sans te douter que tu appelles à tes côtés, une ennemie des plus redoutée.

Dim 29 Juil - 21:39
D'Artagnan
habitation :
OUEST PAR INTÉRÊT, SUD DANS LE CŒUR. (mais voyage bcp)
affiliation :
NEMOS — terpsichore. Récolte des informations au grès de ses voyages.
particularités :
AIGUE-MARINE // DURETÉ : 7.5/10 // EMPLACEMENT : derrière l'œil gauche.
avatar :
Rei Ayanami — NGE. (merci à Alba et Kasimir ♥︎)
Messages :
45
Date d'inscription :
26/07/2018
kosmo
tendre amie
feat. d'artagnan
Avec ou sans son, elle l'aurait découverte. Elle la découvre toujours, Mazette. Elle est comme aimantée, attirée par cet être qui n'est sans doute pas vraiment de chaire. Elles sont liées. D'Artagnan et Mazette. Elles se croisent, se sont découvertes et se cherchent. Tout cela pour dire qu'elles se détestent. Plus que logique, c'est probablement scientifique. C'est écrit dans leur ADN, qu'elles devaient se haïr. Et Mazette, elle assume cette partie d'elle. Elle assume cette haine, cette rage.

Avec ou sans son, elle l'aurait trouvé. Elle ne s'est pas fait attendre, vous savez. A peine l'avait-elle vu qu'elle couru. Hors de questions qu'elle lui échappe, qu'elle se casse. Mazette, elle en fait trembler la poussière, elle en fait bouger les cailloux.

Elle ne se fera pas attendre, Mazette. Elle se presse. Elle attendait cela depuis des jours, de quoi se défouler. Elle n'appellera pas de renforts, non. Elle ne l'a jamais fait. Elle se doute qu'elle n'est pas clean, D'Artagnan, mais elle n'a pas envie de demander de l'aide contre elle. C'est la sienne. Celle de Mazette, sa cible, sa proie. Alors elle n'a jamais rien dit, pour qu'elles se croisent encore et toujours.

d'artagnan
d'artagnan
d'ar ta gnan


Elle a la voix qui porte, Mazette. Elle ne hurle même pas vraiment. C'est l'adrénaline qui agit, qui hurle. C'est l'excitation. Elle a presque l'impression que cela faisait longtemps. Elle a le regard en feu, les yeux revolvers, et elle est là. Mazette, elle se plante en face de d'Artagnan, la main prête à attraper une lame, accrochée à sa ceinture. Elle a le sourire fou, Mazette, ainsi que le cœur qui cogne.

D'artagnan.
Ô, d'artagnan.

Tu fais battre son cœur d'une étrange saveur.
pour endymion ♡



Dim 29 Juil - 22:30
Mazette
habitation :
sud
affiliation :
œil, ordre
particularités :
réincarnation d'orphée, pleure des pétales quand elle est heureuse, bénédiction de perséphone.
avatar :
asuka s. langley, evangelion || madelaine petsch (d'arty, dévo, alba)
Messages :
99
Date d'inscription :
25/07/2018
yvridio

✕ • • •




La menace, la peste, le choléra.
Ça bourdonne au fond de toi.
Ton nom est répété, incantation édifiée par l’approche d’une lame aiguisée. Palpitant apeuré, yeux à l’aguet. La chevelure rousse est éventée par les mouvements abrupts amorcé par la course effrénée, elle fond sur toi comme si elle allait t’avaler.
Son regard lui-même déjà t’as dévoré,
Tout comme ses bras prêt à t’enlacer, te serrer pour mieux t’étrangler.

Cette silhouette là tu la connais.
Cette voix rauque qui fait vibrer ta mémoire désossée, cette taillade prête à t’éviscérer.
Elle est là, la voilà, la jeune Moire de tes années, celle qui dans la fleur de l’âge s’est jurée que vous alliez vous affronter.
Mazette.
Une douce, douce amie.
Un nouveau né dans ton monde désœuvré mais qui malgré de jeunes années, avait su te marquer. Par sa hargne contagieuse, sa folie passagère.

« J’ai pas le temps. »

C’est faux tu as encore de beaux siècles devant toi, probablement.
Beaucoup d’heures à tuer, de secondes à moudre entre tes paumes asséchées.
Tu n’es pas deux qui craignent de voir le sang et la poussière s’effuser.
Alors tu souhaitais prendre le coup, l’inviter à s’immiscer dans ta chaire cristallisée.
Pour la convier, la cueillir dans tes bras pour mieux la faire valser.

Tu t’es ravisée, soudainement.
Vous vous êtes effleurées, tu as senti contre ta peau glacée la brise de son corps brûlé.
Car sa larme contre tes bords taillés, lui révélerait tout de ton identité.
Alors te voilà coincée, condamnée à fuir, éviter.

« T’es vraiment qu’une gamine gâtée qui a du temps à tuer. »

T’es surtout inquiète de la voir rôder autour du nid de tes protégés.
T’aimes pas la savoir aussi proche.
Mais tu craches tes mots, les feules sur sa face de porcelaine émaillée.
Tu es désarmée, n’a rien pour te protéger.
À part les années ancrées dans ton corps entraîné ainsi que ta langue acérée.

« T’es fatigante. »

Car petit soldat ne baissera pas les bras.


Lun 30 Juil - 3:57
D'Artagnan
habitation :
OUEST PAR INTÉRÊT, SUD DANS LE CŒUR. (mais voyage bcp)
affiliation :
NEMOS — terpsichore. Récolte des informations au grès de ses voyages.
particularités :
AIGUE-MARINE // DURETÉ : 7.5/10 // EMPLACEMENT : derrière l'œil gauche.
avatar :
Rei Ayanami — NGE. (merci à Alba et Kasimir ♥︎)
Messages :
45
Date d'inscription :
26/07/2018
kosmo
tendre amie
feat. d'artagnan
Elle est là, cette créature infâme qui détruit son âme. Mazette le sent, Mazette le sait, cette fille n'a rien de bon en elle. Il s'agit d'un monstre tapi, qui attend son moment pour pouvoir agir. Elle le ressent au plus profond de son être, Mazette. Alors elle se dresse fière, prête à défendre cette zone de cette odieuse chose. Parce que pour, pour Mazette, d'Artagnan n'a rien de charmant. Ses doigts sont attirés par sa chaire, ses ongles par ses yeux, ses pieds par de futurs coups violents qui n'attendent que d'être lancés. Elle désire violence, Mazette. Elle désire tant laisser parler sa haine.

Elle ne lui demande pas son temps, Mazette. Elle ne demande pas non plus de lui parler. Elle demande la vérité, terrible vérité –

pourquoi te hais-je ainsi, ô ma tendre amie ?

Elle ne sait pas vraiment, Mazette, mais elle la voit rôder par ici bien trop souvent. Elle l'observe beaucoup et elle sent. Elle sait que son jugement n'est guère faussé et qu'au fond d'elle, sa hargne a une raison, pas seulement une destination. Tu as le temps, d'Artagnan. Elle serre un poing, les yeux fous. Tu as le temps, ne mens pas. Que ferais-tu ici, sinon ? Dans ces ruines délaissées, où peu osent s'aventurer. Tu t'y promènes trop souvent, tu sais. Elle le sait, Mazette. Elle est ici pour observer, après tout, pour savoir. Elle laissait passer, au début. Mais avec d'Artagnan plus rien ne passe. Elle la veut en dehors du Sud, très loin. Elle la veut si loin qu'elle la désire proche.

Proche de sa haine, proche de sa vue. Elle veut savoir ce que d'Artagnan fait, ce qu'elle respire, ce qu'elle vit. Car au plus près d'elle se trouve Mazette, au plus près elle peut la détruire, la surveiller. La détruire avant même de l'épier ? Elle l'a fait durant longtemps, Mazette, la regarder. Maintenant, elle en a assez. Elle veut agir. Elle veut la vérité. Parce qu'au fond, elle est sûre que d'Artagnan, c'est la clé de quelque chose, et pas seulement un moyen de se sentir vivant.
pour endymion ♡



Mar 31 Juil - 14:49
Mazette
habitation :
sud
affiliation :
œil, ordre
particularités :
réincarnation d'orphée, pleure des pétales quand elle est heureuse, bénédiction de perséphone.
avatar :
asuka s. langley, evangelion || madelaine petsch (d'arty, dévo, alba)
Messages :
99
Date d'inscription :
25/07/2018
yvridio

✕ • • •




Que tu es piquée au vif par ces mots étranglés.
Comme ça te surprend en réalité de l’entendre dire, souvent.
Tu te sens trahi D’Artagnan, trahi profondément. Par ton incapacité à te cacher, ta confiance dorénavant délabrée. Tu ne t’es jamais retournée, n’a jamais regardé. Toi qui était épiée, tu as tout ignoré.
Et c’est étrange de se voir révéler que l’on s’est trompé.
Qu’importe les âges, les époques. Tu te sens toujours comme une gamine qu’on gronderait.

Comme il te désespère son regard assoiffé, son regard fou.
C’est comme regarder un aveugle aux pupilles brûlées.

« J’ai un colis à livrer dans le coin, rien de plus. T’es pas la seule à t’isoler dans des coins paumés. »

Tu vois bien dans ses yeux crevés que si tu fuyais, elle te poursuivrait.
Que t’aurais beau courir, tu finirais essoufflée.
Alors tu saisis cette jolie chevelure roussie entre tes doigts acérés, l’attire contre tes côtes sculptées. Pour mieux la repousser, la faire valdinguer un pied logé dans ses omoplates creusées.
Tu n’es pas tendre D’Artagnan.
Tu n’es pas là pour jouer.
Tu te sens rouillée par le temps et ton exil imposé.

En réalité, tu doutes être capable de ce que tu étais.
Si la guerre t’as forgée, tu l’as oubliée.
Si sa hargne te provoque, tu ne saurais la lui rendre au quintuplé.

« Va-t-en. »

Alors tant que tu n’auras pas la tête coupée, que tu pourras parler, tu lui vocifèreras de s’en aller, de t’ignorer.

Sam 4 Aoû - 21:22
D'Artagnan
habitation :
OUEST PAR INTÉRÊT, SUD DANS LE CŒUR. (mais voyage bcp)
affiliation :
NEMOS — terpsichore. Récolte des informations au grès de ses voyages.
particularités :
AIGUE-MARINE // DURETÉ : 7.5/10 // EMPLACEMENT : derrière l'œil gauche.
avatar :
Rei Ayanami — NGE. (merci à Alba et Kasimir ♥︎)
Messages :
45
Date d'inscription :
26/07/2018
kosmo
tendre amie
feat. d'artagnan
Elle attire.
Elle demande à se faire détester.
Elle supplie, quémande, agit.
Et Mazette, charmée, accepte.

Elle a la lame posé sur ce cou qu'elle a tant observé, non par beauté, mais par intérêt déloyal, né d'une haine incomparable. Elle veut sa mort, Mazette veut la mort.

Pas la victoire de l'Ordre, non.
Elle veut blesser cet être.
Qu'il soit de sang, de chair, ou même de pierre.

Et même si ses épaules sont meurtries, même si elle se met à saigner, jamais elle ne cessera de l'espérer.

Te poignarder ?

Son sourire est grand, violant, confiant. Elle a envie de rire, tant cette idée te plaît. Cette fille est un véritable démon, à la charmer par une telle proposition. Vipère, venin, poison du destin.

T'écorcher vif serait plus plaisant.

Elle a envie d'enfoncer la lame et pourtant, quelque chose la retient. Elle a l'impression que si elle le fait, elle découvrira un terrible secret. Alors, malgré cette forte envie, elle se retient, et passe l'une de ses mains dans les cheveux blancs, pour les tirer violemment.
pour endymion ♡



Mar 7 Aoû - 18:54
Mazette
habitation :
sud
affiliation :
œil, ordre
particularités :
réincarnation d'orphée, pleure des pétales quand elle est heureuse, bénédiction de perséphone.
avatar :
asuka s. langley, evangelion || madelaine petsch (d'arty, dévo, alba)
Messages :
99
Date d'inscription :
25/07/2018
yvridio


✕ • • •




Tu es idiote.
Ça te frappe à l’entendre dire.
Erreur grave, actée par ce geste que tu ne peux reprendre ni effacé. Tu l’as balafrée, a signé un arrêt contre ta survie mais aussi ta tranquillité. Ta salive reste coincée et ton regard se heurte contre cet œil unique qui ne cesse de t’avaler.
La lèvre inférieure râpée par tes mastications acérées, tu n’es que nervosité. Il y a en toi cette électricité qu’elle provoque, avec laquelle elle joue pour vous mettre en joute.
Tu t’en veux.
De l’avoir laissée pénétrer ton impatience, d’avoir joué avec ta conscience.
Tu n’aimes pas les manières avec lesquelles elle te rappelle à l’ordre. Ce qu’elle est, que tu devrais être apeurée.
Oh car au fond tu l’es.
Les conséquences que tu as provoqué seront difficiles à braver. Et ne seront jamais pardonnées.
Et la voilà qui fond sur toi, vers ta gorge déployée, prête à se faire mutiler.
Tu la vois sans pouvoir anticiper, prend le coup sans aucune pitié.
Dents serrées, tes doigts minéraux enfoncés dans ses épaules que tu tentes de repousser comme une folle alliée.
Vous voilà si proches, comme réunit.
Mais toi tu désires la voir valser, alors tu forces, sans pouvoir te dépêtrer.
Hargneuse.
« Tu pensais me saigner? »
Tu lui craches tes mots au visage malgré ta gorge serrée par le poids de sa main que tu imagines sans effort vouloir s’enrouler pour t’étouffer.
Car les faits sont évidents, tes mots ne sont que confirmation.
La voilà la grande révélation.
Tu n’es pas de chaire et de sang, tu n’es qu’un caillou se mouvant.

Vous êtes si proches que ton esprit dérive, le temps d’un instant.
Tu fixes ce vide béant, ces deux pupilles écarquillées.
Et si tes doigts n’étaient pas enfoncées dans sa chaire rougit par tes mouvements suppliants, peut-être seraient-ils occupés à s'emballer autour de sa gorge déshabillé.

Mais voilà que l’arrogance te guette, que la fierté te saisit les entrailles.
Toi aussi ton regard il peut briller par cette rage insensée.

« Poignarde-moi autant qu’il te plaira, je serais toujours là. »

Dim 2 Sep - 22:03
D'Artagnan
habitation :
OUEST PAR INTÉRÊT, SUD DANS LE CŒUR. (mais voyage bcp)
affiliation :
NEMOS — terpsichore. Récolte des informations au grès de ses voyages.
particularités :
AIGUE-MARINE // DURETÉ : 7.5/10 // EMPLACEMENT : derrière l'œil gauche.
avatar :
Rei Ayanami — NGE. (merci à Alba et Kasimir ♥︎)
Messages :
45
Date d'inscription :
26/07/2018
kosmo
tendre amie — MAZETTE
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tendre histoire
» [Clara] Maîtresse, disciple et amie
» Hayleen & Enora / Une amie est longue à trouver et prompt à perdre
» Cheville foulée & tendre amitié [PV]
» Un verre pour se détendre...
réponse rapide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum